Navigateur non-optimisé

Site non optimisé pour Internet Explorer. Nous conseillons d'utiliser un autre navigateur comme Google Chrome ou Firefox.

La bataille de Morat

Les guerres de Bourgogne virent s’opposer la Confédération des VIII cantons et leurs alliés au duc de Bourgogne, Charles le Téméraire, entre 1474 et 1477. Elles furent marquées par trois grandes batailles : Grandson (2 mars 1476), Morat (22 juin 1476) et Nancy (5 janvier 1477).

Au début des guerres de Bourgogne, Morat faisait partie du duché de Savoie, terre alliée de la Bourgogne. Ce fut entre autres en réponse à l’invasion du Pays de Vaud savoyard par les troupes bernoises que le duc de Bourgogne décida d’intervenir et entra finalement en guerre contre les Confédérés. Après une première grande défaite à Grandson, Charles le Téméraire se tourna vers la ville de Morat dont les Bernois s’étaient emparés quelques mois plus tôt.

La bataille de Morat eut lieu le 22 juin 1476 et vit une nouvelle fois la victoire des Confédérés et de leurs alliés sur l’armée de Charles le Téméraire. Une dernière grande phase eut lieu à Nancy où le duc de Bourgogne fut finalement tué. Une des conséquences de la bataille de Morat est l’entrée de Fribourg dans la Confédération (1481).

Aujourd’hui encore, la bataille de Morat est commémorée chaque année. Quatre événements rappellent de près ou de loin les faits de 1476 : une célébration à la cathédrale Saint-Nicolas de Fribourg, le tir de Morat sur la colline du Bois Domingue, la solennité et la course Morat-Fribourg.