Concours de compositions

Le 1er mai ne saurait être fêté sans le chant des enfants, coutume typiquement fribourgeoise qui les voit défiler de maison en maison pour annoncer le retour du printemps et recevoir en retour quelques sous et friandises. En 2013 s'est déroulé un concours de composition de chansons pour enrichir le répertoire du 1er mai. Près de 90 créations de tous styles ont été envoyé au jury, dont 20 pièces sont présentées dans le recueil nouvellement édité.

L’objectif des chants du 1er mai est bien d’annoncer le printemps et les beaux jours : la nature en fête, abeilles et papillons, fleurs et bourgeons… Beaucoup de poèmes mis en musique évoquent les « maïentzets », ces chanteurs et chanteuses de mai qui vont de maison en maison annoncer « le furi », le printemps. Plusieurs compositions font la part belle au patois, langue encore familière dans le chant choral fribourgeois.

Cinq chœurs d’enfants (Chanteclair de Belfaux, Les Enchanteurs de Ste-Thérèse, Les Marmousets, Le Petit Choeur de Hauterive et La Voix du Gibloux) ont prêté leurs voix pour interpréter les nouvelles compositions, enregistrées par Joseph Rotzetter du Studio ARTLAB.

L’illustration et la mise en page du recueil a été confiée à Barbara Rothen, une enseignante-illustratrice fribourgeoise.

Les Editions Sympaphonie se sont chargées de l’édition des partitions. Le recueil-CD peut être commandé directement chez eux.

Chanton de 1er mai